"Simplicity is the ultimate sophistication" LdV

Wednesday, 4 October 2017

GIGLI AL PISTACCHIO DI BRONTE (Gigli pasta with pistachios)

GIGLI AL PISTACCHIO DI BRONTE 
(Gigli pasta with pistachios)
MONDAY MUSIC MIAM

I have discovered pistachio paired with pasta at a restaurant in Bronte near Catania (Sicily) while on vacation in my mother's holiday house, in front of a very loquacious Etna. I didn't know what to do. Be afraid by the volcano's rambling or diving into this Sicilian delicacy. Of course, I have chosen the best and brought back to London astronomical quantities of pistachios in any forms. You can cook so many dishes with this exquisite marvel, it is unbelievable... Gigli are dry pasta with a mushrooms shape which cook rapidly. They are especially good with creamy dishes. NOTA: Do not drizzle this pasta recipe with olive oil as it will disguise the subtle taste of pistachios...


Wine pairing : Montefalco Sagrantino (Red ) from Umbria.





GIGLI AL PISTACCHIO DI BRONTE (Gigli pasta with pistachios)
A quick glance in your kitchen...

In your fridge
Crème fraîche
Parmesan cheese

In your cupboard
Gigli pasta (or any pasta)
Onion
Pistachios


GIGLI AL PISTACCHIO DI BRONTE (Gigli pasta with pistachios)
Serves 3 


350g 12,34 oz of Gigli pasta
150g 5,2 oz of pistachios (grounded) 
25cl 8,5 oz of crème fraiche 
1 onion finely chopped 
Fresh Parmesan cheese

Bring to the boil water for the Gigli . 
Cook them for 6 minutes.
Meanwhile, in a little saucepan, soften the onions.
Add the pistachios and cook for 1 minute. Do not let the pistachios browned...
Add the creme and stir for 1 minute.
Combine the pistachio sauce to the drained Gigli.
Sprinkle over some grounded pistachios and Parmesan cheese.
Serve and enjoy!


Maman possédait une maison de vacances en Sicile, sur les pans de l’Etna à Casabianca.

Lors de mes visites, le volcan s’exprimait parfois avec des volutes de fumée épaisse et blanche… Et puis un jour, afin de célébrer mon arrivée sans doute, il m’a simplement déclaré sa flamme dans une logorrhée plutôt tintamarresque… Oui, c’est bizarre, même s’il n’entre pas vraiment en fusion, ses éclats de voix sont vraiment impressionnants…

C’est donc avec l’amie de maman, Constantza, indifférente aux borborygmes du géant, que nous sommes allés à Bronte, dans le meilleur restaurant de spaghetti al pistacchio, aux pieds du bavard….

Pour être honnête, après 2 bouchées de la fameuse pasta, j’avais oublié l’existence du bruyant orifice terrestre et c’est avec bonheur que je me délectais jusqu’à la fin de ce sublime plat…

Contre toute attente, mon cerveau avait gentiment intégré la nuisance. Pourtant, il m’est difficile d’imaginer les habitants il y a quelques siècles de cela : comment interprétaient-ils la colère de ce volcan ? Quel augure celui-ci présageait-il pour le profane ? Que pouvait susciter le manque de connaissance devant cette manifestation somme toute effrayante ? Si vis pacem, para bellum ?

Bronte étant LA ville de la pistache, j’ai ramené quantité impressionnante de pâte à la pistache ainsi que de crème à la pistache (une tuerie, c’est de la pâte à la pistache mais en version crémeuse !!). On fera gentiment l’impasse sur la tête de mon douanier (toujours non enamouré d’ailleurs…).

Pour ce MMM, mon choix s’est dirigé non vers la Sicile mais l’Italie avec une chanson parfaite pour s’entrainer en italien sur les rimes en ION. (C'est Constantza qui le dit)...!




Gigli aux pistaches

Pour 3 personnes
350g de Gigli (ou autres)
1 oignon émincé
150g de pistaches moulues 
25cl de crème fraiche 
Parmesan fraichement râpé


Cuire les Gigli 6 minutes dans de l’eau bouillante salée.
Pendant ce temps, saisir les oignons dans une poêle quelques minutes.
Ajoutez les pistaches et poursuivre la cuisson. Attention les pistaches ne doivent pas brunir.
Ajoutez la crème et bien remuer.
Une fois cuites, mélangez les Gigli à la sauce.
Servir avec des copeaux de parmesan et quelques pistaches moulues.


No comments:

Post a Comment